Journal

Actualités

La Collection SS17

20 février 2017

Paris, fin des années 60 : c’est l’esprit frondeur, les femmes qui brûlent leur soutien-gorge, le scandale du « Je t’aime moi non plus » de Gainsbourg ; c’est aussi « Salut les copains » et les nuits endiablées Chez Régine, Carel aux pieds. Kubrick vient de sortir son chef-d’œuvre futuriste 2001, l’Odyssée de l’espace, Romy Schneider crève l’écran dans La Piscine. Pendant qu’à Londres Twiggy chausse ses bottines à bout carré et dicte les codes d’un nouveau style androgyne, Birkin, à Paris, choisit les babies de Carel pour accompagner son fameux panier rond.

Descendus des barricades, des artistes français iconoclastes imposent leur talent. Un Martial Raysse sature les couleurs façon pop-art, un Villeglé s’empare de la rue et fait déjà du street-art avec ses affiches lacérées, un Raynaud construit sa célèbre maison en carreaux de céramique blanche. Aujourd’hui, ils sont plus contemporains que jamais et Carel leur rendra hommage dans ses vitrines SS17.

Telle le remix d’un tube des sixties, la collection de cette saison métallise les couleurs douces des fameuses babies Carel à trois brides ; elle réinvente les bottes et bottines à bout carré esprit Courrèges en osant le stretch. Elle modernise les roses bébé et les bleus layette, et habille d’un vernis pop les iconiques ballerines à bout droit. Et pour prendre un peu l’air, quelques beiges, camel et autres kakis, montés sur des talons compensés en bois, vous embarqueront pour une virée à Woodstock loin du pavé parisien.

Retrouvez toute la collection SS17 ici.